Faire cohabiter un chien et un chat : conseils pratiques

Cohabitation entre chien et chat

Vous possédez déjà un chien et souhaitez adopter un chat, ou vice versa : comment faire en sorte que la cohabitation se passe du mieux possible ? Voici quelques conseils pratiques pour faciliter la cohabitation chien / chat.

Chien et chat : la barrière de la langue

Les animaux possèdent leur propre langage. Vous êtes peut-être capable de traduire certains signaux émis par votre animal pour savoir s’il est heureux, en colère, excité, etc… Or, les chats et les chiens n’utilisent pas les mêmes postures, ce qui peut générer des mauvaises compréhensions.

Par exemple, un chien qui remue la queue est généralement content et manifeste sa joie par ce biais. Mais un chat qui remue la queue est souvent énervé. Le chien peut donc prendre pour un appel au jeu un geste qui veut dire « je suis énervé, fous-moi la paix ».

Par ailleurs, le chien est souvent considéré comme un potentiel prédateur pour le chat (bien que de nombreux chiens aient peur des chats, car ils connaissent le danger de leurs griffes).

Une familiarisation précoce entre chien et chat

Pour faciliter la cohabitation entre un canidé et un félin, le mieux est de les habituer l’un à l’autre dès leur plus jeune âge. Si vous avez déjà un animal d’un certain âge, privilégiez un chiot ou un chaton, la différence d’âge peut simplifier la familiarisation. Nous avons adopté un jeune chaton alors que nous avions déjà un chien de deux ans. Si les premiers jours ont été marqués par de la méfiance, ils sont devenus les meilleurs amis du monde.

Malheureusement, les hasards de la vie font que ce n’est pas toujours possible.

Le délicat moment de la présentation

La présentation est un moment sensible. Vous pourriez commencer par fatiguer votre chien, surtout s’il est plein d’entrain, pour éviter que son excitation face à la découverte du chat se traduise par des mouvements impétueux.

Sachez qu’un chat non habitué aux chiens se mettra le plus souvent à feuler, à cracher, à faire le gros dos. Si ce comportement est impressionnant, le chat préfère généralement la fuite et n’attaquera pas le chien. Tant qu’il ne sera pas coincé dans un coin, il est peu probable qu’il se jette sur votre chien Attention, j’ai bien dit généralement : mon chien s’est fait attaquer dans la rue par un chat qui s’est jeté sur lui)

Vous pouvez tenir le chien en laisse et laisser le chat libre de ses actes : un chat acculé est un animal qui attaque et un coup de griffes peut crever un oeil ou blesser une truffe. Caressez le chat pour montrer au chien que c’est un membre de la famille et qu’il appartient donc à sa meute.

Il est plus simple d’inculquer à un chien l’évitement du chat que vice versa. Si le chien regarde avec insistance le chat, dites-lui « non », fermement, jusqu’à ce qu’il détourne le regard. L’idéal est en effet de laisser l’initiative au chat tout en surveillant le chien. Nous avons un chat de 5 ans, au caractère « difficile », pour ne pas dire « asocial », et lui avons laissé l’initiative du contact pour nos deux chiens successifs : ça s’est à chaque fois bien passé.

Évitez, surtout au début, de lâcher les deux animaux dans un jardin ou un grand espace en même temps. Un chat qui court peut réveiller l’instinct de prédation d’un chien.

Attention aussi aux moments des repas, qui sont toujours des situations sensibles. Vous pouvez donner la nourriture de votre chat dans un lieu inaccessible au chien, par exemple en hauteur, pour éviter les querelles.

Une prise de contact olfactive est possible, avant une rencontre physique : placez les animaux dans deux pièces mitoyennes ou apportez à chaque animal un objet portant l’odeur de l’autre.

Cohabitation ou réelle amitié entre chien et chat ?

Vous devrez vous armer de patience, une cohabitation paisible ne se fait pas en une heure mais peut demander plusieurs jours, voire plus.

De belles amitiés peuvent naître entre des animaux de races différentes. Mais celles-ci ne sont pas toujours possibles, car des différences de caractères peuvent exister. Mais rassurez-vous néanmoins : la plupart du temps, la cohabitation finit par s’établir et l’espace est partagé en bonne intelligence. Chacun connaît le périmètre de l’autre : chat et chien se côtoient alors sous le même toit sans forcément réaliser des activités ensemble.

Ces astuces ne sont pas des solutions miracles mais pourraient vous aider. N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin d’informations complémentaires !

Besoin d’aide ? Sur ma page Dressage chien Aix en Provence, vous trouverez les cordonnées de comportementalistes canins pour vous aider dans les Bouches du Rhône.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *